Porter son nouveau-né en écharpe tissée

Porter son nouveau-né en écharpe tissée

L’écharpe tissée est particulièrement bien adaptée pour porter votre tout nouveau-né contre votre cœur. Elle a la juste dose de fermeté et de souplesse pour soutenir la colonne vertébrale et protéger les hanches de votre enfant. Et elle vous apportera le maintien parfait pour porter sans effort des heures durant votre bébé.

Echarpe tissée

Quelques bases sont à connaître pour porter correctement

  • L’écharpe doit être bien ajustée, et être serrée régulièrement sur la largeur de ses pans, pour amortir les chocs de la marche.
  • Bébé doit être dos rond, genoux remontés légèrement plus hauts que les fesses, sans forcer l’écartement de ses hanches ; dans cette position, seule sa nuque doit être couverte par l’écharpe et surtout pas sa tête.
  • Bébé doit être en position verticale, en ventre à ventre contre vous ; la position berceau n’est pas conseillée car la respiration et la digestion de bébé y sont plus laborieuses. Vous pouvez néanmoins allaiter bébé en position inclinée à condition de dégager ses voies aériennes, de veiller constamment sur sa respiration, et de le redresser dès la fin de la tétée.
  • Bébé doit être à hauteur de bisous et sans tissu au niveau de son nez et de sa bouche.
  • Pensez à adapter la tenue de bébé en fonction de la température extérieure. L’écharpe constitue l’équivalent d’une couche de vêtements, n’hésitez donc pas à mettre bébé en body ou même tout nu (avec protection solaire sur les parties exposées) en cas de forte chaleur.
  • Un atelier de portage est l’idéal pour apprendre les bons gestes (http://www.portersonenfant.fr/ateliersfrance.html).
  • Quel nouage choisir ?
    Le nouage le plus adapté pour un tout-petit est le kangourou ventral. Il permet de n’avoir qu’une seule couche de tissu sur bébé et soutient parfaitement son dos sans forcer sur l’écartement des hanches. C’est aussi le nouage le moins chaud.
    NB : Dans la vidéo que nous vous proposons ci-dessous, gardez à l’esprit que le poupon utilisé écarte davantage les jambes qu’un nouveau-né qui sera en position foetale regroupée, les genoux très près du buste.

Si ce nouage vous semble un peu compliqué à apprendre sans l’aide d’une monitrice, le croisé enveloppé peut être rassurant dans un premier temps. Il se maitrise vite et permet d’avoir déjà pré-installé une partie du nouage avant de glisser bébé dans l’écharpe.
NB : La variante proposée ci-dessous avec une torsade permet de ne pas croiser les pans entre les jambes de bébé et donc de ne pas forcer l’écart des hanches.

Il est facile à partir du croisé enveloppé de desserrer légèrement l’écharpe pour descendre bébé à hauteur de sein et l’allaiter en position verticale. Après la tétée il suffit de le remonter à hauteur de bisous et de refaire son serrage.
NB : Ne couvrez jamais la tête de votre bébé pendant l’allaitement même par souci de discrétion. Seule la nuque doit être soutenue. Pensez qu’un haut d’allaitement avec ouvertures au niveau des seins facilite grandement la manœuvre !

Le double hamac ventral est un nouage intéressant pour les personnes qui supportent mal le kangourou ventral au niveau des épaules (tout le poids du bébé étant suspendu aux épaules), surtout avec un bébé lourd. Il offre un double passage sur le bébé et soulage donc d’autant le poids de votre nouveau-né. Il ne force pas l’écart des jambes puisque bébé est assis dans cette double poche et non sur un croisé. Votre tout-petit s’y arrondira davantage et sera moins plaqué que dans un croisé enveloppé. Et petit bonus, il est très esthétique avec une écharpe longue.

Les premières installations
Dans tous les cas, prenez le temps de vous entrainer d’abord avec un nounours ou une poupée pour acquérir des automatismes, puis avec votre bébé lorsqu’il est le plus disponible, reposé, nourri et changé.
Si bébé pleure lors des premières installations, cela ne signifie pas qu’il déteste l’écharpe mais plus probablement qu’il ressent votre stress et vos gestes encore mal assurés. Persistez, cela en vaut largement la peine. Une fois bébé installé, partez tout de suite marcher d’un pas vif dehors, vous verrez que bébé se calmera en quelques minutes et s’endormira paisiblement.
Et n’hésitez pas à faire appel à une animatrice de portage pour peaufiner vos réglages. Les ateliers de portage sont aussi l’occasion de rencontrer d’autres parents porteurs, de façon conviviale et chaleureuse, à un moment où notre vie sociale est parfois moins intense, et d’échanger trucs et astuces sur le maternage.
En vous souhaitant des moments inoubliables de portage-tendresse avec votre bébé !

Octobre 2011, Réalisé par: Marianne Corrégé, monitrice de portage